« Je crois que le bonheur vient aux hommes qui naissent là où l’on trouve de bons vins. » disait Léonard de Vinci.

Nul doute que nos contrées méridionales doivent compter les hommes les plus heureux du monde. Et pour cause, ils ont tout ce dont beaucoup rêvent : « la mer, les calanques, le soleil, les belles pierres… » et un excellent rosé ! Car c’est bien là que sont produits les rosés les plus réputés du monde, les plus demandés. Vinetor.com vous en apprend plus sur cet or rose et sur les multiples talents de ce sud iconique.

Boudés, moqués, consommés au bord de la piscine sans dégustation, ou à la plage, au soleil, avec beaucoup de glaçons, il ya encore vingt ans, les rosés étaient loin d’être considérés comme des grands vins. Aujourd’hui, ils déchainent les passions, séduisent palais et portefeuilles dans le monde entier, sans exception. D’abord ceux des Français, car un tiers du vin bu en France est un rosé ! Ensuite, ceux des Américains qui, depuis quelques années, absorbent la moitié des exportations de nos grands rosés. Mais attention, tous les rosés ne sont pas des grands rosés ! Et il arrive de trouver en magasin ces « rosés piscines » peu chers mais de piètre qualité. Une robe rose pâle, des arômes pamplemousse à l’arrière-goût chimique et technologique… Toutefois, il est bien malheureux de constater que longtemps, ceux-ci ont entaché la réputation de ces délices couleur crépuscule. 

 

Château de La Gaude, Coteaux d'Aix en Provence "Garance". A retrouver sur Vinetor.com

 

Comme l’explique la Revue des Vin de France, le rosé n’est pas, contrairement à ce que certains pensent, issu du mélange entre du vin blanc et du vin rouge. Au contraire, son élaboration requiert énormément d’expertise et de savoir-faire. Ainsi, il en existe trois types :

Le rosé de macération tout d’abord, élaboré à partir d’une vendange de raisins noirs mise en cuve jusqu’à 24 heures avant le début de fermentation afin que les baies libèrent la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Durant cette courte période de cuvaison, les pigments et les arômes contenus dans la pellicule du raisin imprègnent le jus et le teinte de sa couleur rosée.

Le rosé de pressurage qui provient de grappes pressées immédiatement après la vendange, est mis en cuve juste après la récolte du jus. Sa robe proche de la couleur saumon est plus claire que celle du rosé de macération.

Le rosé de saignée lui estobtenu à partir d’une vendage destinée à produire du vin rouge. Après une courte macération, on soutire une partie du jus pour produire le rosé de saignée et le reste de la cuve, ainsi concentrée, poursuit sa vinification en vin rouge. Il existe donc une multitude de rosés : des secs et des sucrés, des pâles et des sombres, des festifs et des gastronomiques… qui accompagnent désormais une multitude de mets d’exceptions : les meilleurs poissons et fruits de mer pour goûter à la fraicheur marine méditerranéenne, les grillades et les plats d’été pour sentir la chaleur des terres du Sud… Délicat, frais, fruité et gourmand, le rosé, digne représentant des vins du sud, est devenu l’un des symboles phares des joies de l’été.

Mais nous vous le disions en début d’article, le talent du sud de la France ne s’arrête pas là. Impossible de ne pas évoquer ses vins rouges d’exceptions, leur corps puissants, leurs robes énigmatiques et charnelles. Les plus emblématiques sont les "Rouges" des Coteaux d’Aix-en-Provence, Coteaux Varois et Côtes du Rhône, dont les couleurs : du pourpre au grenat sombre évoluent vers une nuance rubis, leurs nez complexes se caractérisent par des notes de fruits noirs, et leurs bouches par une puissance, avec une tanicité largement présente et un côté « sauvage » qui évoque le sud, la méditerranée, son climat chaud et sec l'été, ensoleillé et doux l'hiver.

Ce dernier est encore présent pour quelques semaines, et avec le froid qui court encore sur le reste de la France, nous avons sélectionné quelques domaines dont les vins succulents vous aideront à regagner des couleurs et à renouer avec le côté chaleureux du Sud.

- Les Domaines Bunan, AOC Bandol :

Le Bandol rouge, Domaines Bunan « Moulin des Costes » est issue d’une cuvée ambitieuse, de belle concentration et de grande maturité. Sa robe brillante, intense, rubis profond, son nez portant sur les épices, le menthol et le cèdre, et enfin sa bouche persistante, aux tanins puissants, aux saveurs de mûre et de poivre noir font de lui un vin idéal pour accompagner vos : confits de canard, plats truffés, gibiers, épaules d'agneau, gigots farcis, côtes de bœuf.

Une robe rose pâle, lumineuse, un nez expressif, élégant et fruité, le Bandol rosé « Moulin des Costes », issue de l’agriculture biologique, accompagnera parfaitement un repas aux couleurs méditerranéennes : bouillabaisse, plats provençaux, poissons et rougets grillés, plats épicés . il ravira vos papilles gustatives et vous transportera sur les terres où il a vu le jour.

- Le Château Constantin, AOP Lubéron:

Le rosé Château Constantin est à déguster en apéritif avec des toasts de pâte d’olive de Nice. Il présente une belle robe rose pomelo avec des reflets violine, brillante et limpide, un nez qui laisse s’exprimer après aération des notes discrètes de petits fruits rouges. En bouche l’attaque est franche, basée sur un équilibre entre rondeur et vivacité. Petit bonus, on sent la présence d'arômes de fruits rouges : fraise écrasée, groseilles associées à des arômes de fruits à chair blanche. 

Pour sustanter l’appétit gastronomique de nos amis lecteurs et fins gourmets, le domaine propose depuis peu un rosé « Premium » La cuvée Privilège, excellent pour accompagner les plats les plus raffinés et mets d’exception. Ce vin montre une jolie robe rose, tendre, aux nuances pèche clair. Son nez, complexe et élégant, dévoile de jolies notes de nectarine et d’abricot frais, mêlées à de la fraise et une touche d’agrumes ainsi que des notes florales. Quant à sa bouche, elle présente un beau volume, avec de la rondeur, de la complexité et de la fraicheur, apportée par les agrumes ainsi qu’un coté minéral, qui confère au vin un belle persistance. Un vin de gastronomie qui saura dignement accompagner vos repas les plus exquis. 

Quant au rouge, il révèle une belle robe sombre brillante et limpide, aux reflets violacés. Son nez est puissant, riche, et exprime des notes de fruits noirs et de cacao. Sa bouche, riche et complexe, présente des tanins fins et serrés. En agitant le verre le nez laisse même apparaitre des notes d’épices, poivre blanc, de confitures de mures. Un joli vin à déguster avec une daube à la Provençale ou un civet de lièvre. 

Et parce qu’on vous aime bien, on vous confie un secret en exclusivité. Le domaine sortira en Avril 2018, un vin blanc d’une grande originalité, une fermentation anthique en « amphore » La Cuvée "Amphore by Constantin". Comptez sur Vinetor.com pour vous tenir au courant.

- Domaine Malmont, AOC Côtes du Rhône Villages :

Du domaine Malmont, nous avons tout d’abord sélectionné le vin blanc Séguret Côtes du Rhône Villages AOC dont roussannes d’altitude expriment une belle complexité et fraîcheur. Ses délicats arômes d’agrumes et de fleurs blanches amènent une belle rondeur et minéralité en bouche. De quoi se laisser tenter sans rougir.

A moins d’opter pour son rosé, gourmand, généreux, alliant suavité et minéralité. Ses arômes de fraises des bois et d’épices enchantent, tandis que sa bouche trouve l’équilibre entre fraîcheur et volume. Un plaisir sans faille.

- Domaine La Grand’Vigne, AOC Coteaux Varois en Provence:

Parlons maintenant du rosé coteaux Varois en Provence – Cuvée les Fournerys. Vin fruité et tonique, sa couleur pêche claire reflète sa bouche fruitée et saline, de pêche abricot et de passion, ainsi que sa belle longueur. Il saura se marier parfaitement avec des poissons grillés, crustacés, un minestrone au pesto mais aussi avec des petits farcis aux légumes, de la cuisine asiatique, des beignets de crevettes, des aubergines aux noix de St jacques et bien d’autres mets tout aussi succulents.

Une robe grenat à reflets noirs ; des notes épicées de poivre blanc et de vanille ; des fruits noirs, mûres, réglisse, genièvre à l’agitation ; une bouche onctueuse, cacaotée avec une belle fraîcheur, le rouge Coteaux Varois en Provence - Cuvée les Fournerys est un vin gourmand et enjoué qui saura parfaitement se marier avec une épaule de veau aux aubergines, un tajine de bœuf, une brochette de grives ou encore les meilleurs fromages : Bleu d’Auvergne, Pont- l’Évêque, Saint-Marcellin, la liste est longue. Ce qui est sûr, c’est que du haut de ses deux médailles d’argent aux Concours des Vins de Brignoles (2016) et de Paris (2013), il ne vous décevra pas.

« De bon terroir, bon vin. » (Proverbe français)

La Provence et son savoir-faire viticole ont su séduire le monde entier, à commencer par la France. Goûter l’un de ses vins, c’est goûter aux délices de cette région. C’est goûter les calanques et leur beauté, le soleil et sa chaleur chatoyante, la mer et son bleu cristallin. Finalement, peu importe qu’il s’agisse de son rosé corail-spinelle, de son rouge pourpre-grenat ou de son blanc topaze-soleil, le plus important est de finir chaque bouteille qui aura été ouverte. Mais chez Vinetor.com, nous savons que vous ne vous ferez pas prier.

Bonne dégustation !